balloon

1t
Co2

balloon

1t
Co2

Home » News » Partager pour changer

Partager pour changer

Partager pour changer

Qu’est-ce qui nourrit votre joie au quotidien ? 
La joie de vivre est mon moteur quotidien. Il y’a tellement de belles choses qui nous arrivent chaque jour, nous devons apprendre à les apprécier. Beaucoup trop de personnes passent à côté de ces moments simples de bonheur. Apporter le sourire à une personne, être à l’écoute des autres sont pour moi des choses anodines mais qui m’apportent personnellement beaucoup de plaisir. J’aime aussi transmettre mon savoir-faire autant que mon savoir-être: j’ai enseigné pour plus d’une décennie dans les universités privées romandes et compte reprendre dès que le temps me le permettra. 
 
Que signifie pour vous l’abondance ? 
L’abondance est un accès universel à des ressources dont nous avons tous besoin au quotidien. Aujourd’hui, l’humanité a mis en place des structures de consommation si inégales et égoïstes que même des denrées abondantes sur la terre deviennent rares pour certains d’entre nous. Pour moi, l’abondance des ressources devrait être un droit fondamental à égalité avec le droit à la parole ou le droit à la liberté. Vivre en abondance, c'est permettre à l’un et à l’autre de bénéficier des ressources à égalité. 
 
Vous avez-fondé la plateforme Tryngo. De quelle prise de conscience vous est venue cette idée ? 
Le projet Tryngo est venu d’un simple constat de mon propre mode de consommation. A cette époque notre petit bout de chou venait de fêter ses deux ans et avait reçu plein de jouets pour son anniversaire, mais force était de constater qu’elle préférait jouer avec une boite de Pampers ! 
Nous avons commencé à partager ces jouets avec notre entourage, permettant ainsi de les valoriser et à tous d'avoir accès à un grand nombre de jouets à moindre coût. Toutes les personnes qui ont pu bénéficier des jouets on trouver le concept génial, ce qui m'a poussé à créer Tryngo. 
En creusant plus loin, je me suis rapidement aperçu qu'en moyenne, Frs 4000. - de ressources dorment dans nos armoires. Nos ressources planétaires sont limitées. Il faut encourager les personnes à utiliser des solutions de consommation par accès, et non des solutions par possession. Ceci nous permettra de vivre dans une certaine harmonie avec notre si belle planète 
  
Comment fonctionne concrètement la plateforme ? 
Tryngo est une plateforme qui facilite les échanges au sein d’une communauté de manière pratique et naturelle. Grâce à ce réseau, vous pouvez partager vos objets, services, espaces et activités tout en créant des liens sociaux. Une interface simple, personnalisée et conviviale, vous connecte à l’actualité de votre quartier et vous met en relation avec les activités et services proposés par vos voisins. Elle garantit un contact sécurisé entre les utilisateurs, une confidentialité des données personnelles, et une assurance sur tous les objets mis en ligne. Il s'agit d'un service qui améliore l’optimisation de nos ressources, tout en respectant notre environnement. Tryngo c’est bien plus qu’un aspect économique: c’est tout une vision du partage globale  

Votre plateforme est essentiellement basée sur la notion de partage, souvent absente dans notre société très individualiste. Comment de manière plus générale pourrions-nous changer la donne et remettre le partage et les liens humains au centre de la société ? 
Je pense sincèrement que l’individualisme s’estompe petit à petit pour des valeurs plus collectives et surtout pour une consommation éthique. L’humain n’a jamais été individualiste mais l’environnement autour nous oblige à le devenir. Il faut travailler avec les acteurs politiques et économiques locaux pour concevoir un espace propice à l’entraide et l’échange. Quand vous mettez en avant les avantages économiques, écologiques et sociales du partage en face, les gens adoptent le système beaucoup plus facilement.  
 
De quel modèle économique rêvez-vous pour 2040 ? 
Un modèle harmonieux et respectueux donnant accès à un maximum de services tout en ne dépouillant pas les ressources planétaires et basé sur un droit universel aux ressources, mais aussi aux revenus. Des mécanismes mis en place structurellement nous donnerons tout ce dont nous avons besoin pour le temps nécessaire. Nos villes, maisons et nous-mêmes serons connectés et informés, résultant à une consommation optimisée, des villes propres avec zéro déchets et des communautés connectées et heureuses.  
D'ici 2040, le modèle économique sera basé sur l’économie de la fonctionnalité. Nous n’achèterons plus les objets mais les utiliserons pour les services qu'ils nous rendent collectivement. 
 


Paru dans NiceFuture CH2040: Nouveaux Modéles Economiques ( N°2/2016, page 93)

Pour voir l'article, cliquez ici 

Enter your location (address, intersection, or city):